Alain CORNEAU

* 07.08.1943, Orléans, Lioret, Frankreich † 30*.08.2010, Paris, Frankreich

Regisseur, Drehbuchautor * Studium (Schnitt und Regie) am Institut des Hautes Etudes Cinématographiques (IDHEC) in Paris * 1968-72 arbeitet als Regieassistent / assistant réalisateur für u.a. Costa-Gavras (L'aveu), Marcel Camus und Nadine Trintignant * verfaßt (mit Nadine Trintignant, auch Regie) sein erstes Drehbuch (Défense de savoir, 1973) * 1973 Regiedebüt mit France Société Anonyme * in folgenden Jahren realisiert vor allem Krimis, Thriller und Abenteuerfilme * 1975-81 dreht drei Filme mit Yves Montand * 1987 inszeniert seine einzige Fernsehproduktion (Serie Médecins des hommes) * 1991 feiert seinen größten internationalen Erfolg mit dem Kostümdrama Tous les matins du monde * 1992-98 realisiert auch Werbefilme * 2007 Veröffentlichung seiner Memoiren * auch als Jazzmusiker tätig * Lebensgefährte von Nadine Trintignant


*Alain Corneau ist in der Nacht vom 29. zum 30. August gestorben.
FILMS

France Société Anonyme (Tödlicher Markt, 1973-F; R: Alain Corneau, B: Alain Corneau; Jean-Claude Carriere, K: Pierre-William Glenn, M: Clifton Chenier, D: Michel Bouquet * Allyn Ann McLerie) 95m-Sci-Fi-Krimi (7406)

Police Python 357 (1975/76-F/D) (7603) > "He [Yves Montand] got me out of the jam I was in after the terrible failure of my first film, France Société Anonyme"

La menace (Lohn der Giganten, 1977-F/CDN; R: Alain Corneau, B: Daniel Boulanger, Alain Corneau, K: Pierre-William Glenn, M: Gerry Mulligan, D: Yves Montand * Carole Laure * Marie Dubois) 117m-Thriller (7709)

Série noire (Série noire, 1978-F) (Roman von Jim Thompson) (7904)

Le choix des armes (Wahl der Waffen, 1981-F) (8108)

Fort Saganne (1983-F; d: Alain Corneau, B: Alain Corneau, Henri de Turenne; Louis Gardel, K: Bruno Nuytten, M: Philippe Sarde, D: Gérard Depardieu * Philippe Noiret) 180m-Abenteuer (Roman von Louis Gardel, 1980) (08-11; 8405)

Le môme (Blues Cop, 1986-F; R: Alain Corneau, B: Alain Corneau, Christian Clavier, K: Jean-Francis Gondre, M: Otis Redding, D: Richard Anconina * Ambre) 99m-Actionthriller (03-05; 8608)

Nocturne indien (Nächtliches Indien, 1988/89-F; R: Alain Corneau, B: Alain Corneau, Louis Gardel, K: Yves Angelo, D: Jean-Hugues Anglade, Clementine Celarie) 110m-Drama (Roman von Antonio Tabucchi, 1984) (11?12-7 Wochen; 8908)

Tous les matins du monde (Die siebente Saite, 1991-F) (Roman von Pascal Quignard) (9112)

Le nouveau monde (1994-F; d: Alain Corneau, B: Alain Corneau, Pascal Quignard, K: William Lubtchansky, D: Nicolas Chatel, Sarah Grappin, James Gandolfini, Alicia Silverstone & Guy Marchand) 127m-Tragikomödie (Buch L'occupation américaine von Pascal Quignard, 1994) (06-?; 9502)

Le cousin (Le cousin - Gefährliches Wissen, 1997-F; R: Alain Corneau, B: Alain Corneau, Michel Alexandre, K: Michel Amathieu, D: Alain Chabat * Patrick Timsit) 112m-Polizeithriller (03-06 ? 05-?>BFI; 9712)

Le prince du Pacifique (2000-F/E; d: Alain Corneau, B: Christian Biegalski, Laurent Chalumeau, Eric Collins, Alain Corneau, Lucia Etxebarria, Pierre Geller, Thierry Lhermitte, K: Patrick Blossier, M: Deep Forest, D: Patrick Timsit * Thierry Lhermitte * Marie Trintignant * Francois Berleand * Daniel Gimenez Cacho * Anituavau Lande) 90m-Abenteuer (04-07; 0012)

Stupeur et tremblements (2002-F; d+B: Alain Corneau, K: Yves Angelo, D: Sylvie Testud) 107m-Tragikomödie (Roman von Amélie Nothomb, 1999) (04-?; 0303)

Les mots bleus (2004-F; d: Alain Corneau, B: Alain Corneau; Dominique Mainard, K: Yves Angelo, M: Christophe, D: Sylvie Testud * Sergi Lopez) 114m-Drama (Roman von Dominique Mainard, 2002) (>03<; 0503)

Le deuxième souffle (2006/07-F; d: Alain Corneau, B: Alain Corneau; Jose Giovanni, K: Yves Angelo, M: Bruno Coulais, D: Daniel Auteuil ° Monica Bellucci ° Michel Blanc ° Jacques Dutronc ° Eric Cantona) 155m-Krimi (Roman von Jose Giovanni, 1958) (11-?; 0710)

Crime d'amour (Liebe und Intrigen, 2009-F; R: Alain Corneau, B: Alain Corneau, Natalie Carter, K: Yves Angelo, D: Ludivine Sagnier * Kristin Scott Thomas) 104m-Thriller (09-11; 1008)

AWARDS

Prix Louis Delluc für Tous les matins du monde (1991)

César (beste Regie) für Tous les matins du monde (1992)

BOOK

Alain Corneau: Projection Privée: Souvenirs. Paris: Robert Laffont, 2007

L’autoportrait d’un cinéaste, généreux et engagé, qui a travaillé avec plusieurs générations d’acteurs. *
Depuis plus de trente ans, Alain Corneau nous offre de très belles heures de cinéma : qui pourrait oublier Patrick Dewaere dans la peau de Frank Poupart, l’antihéros de Série noire ? La fresque épique de Fort Saganne ? La balade métaphysique de Nocturne indien ? Ou Jean-Pierre Marielle devenu le janséniste Sainte-Colombe de Tous les matins du monde ? Loin de se laisser enfermer dans un genre – celui du film noir qu’il a exploré avec le triptyque Police Python 357 (1975), La Menace (1977), Le Choix des armes (1981) –, Alain Corneau puise aussi le sujet de ses explorations cinématographiques dans la littérature contemporaine. Avec Nocturne indien d’Antonio Tabucchi (1989), Tous les matins du monde de Pascal Quignard (le grand succès de 1991) ou Stupeur et tremblements d’Amélie Nothomb (2002), il prouve qu’il peut faire sien l’univers d’un autre et prendre plaisir à mettre en scène le style d’un écrivain qu’il admire. Dans ses souvenirs, Alain Corneau ne se met pas en scène. Il se raconte, avec passion et sincérité : son amour des livres et de la musique (il a même caressé un temps l’idée de faire carrière dans le jazz) ; ses études de cinéma à l’IDHEC ; ses débuts d’assistant aux côtés de Costa-Gavras, Roger Corman ou Michel Drach ; ses réussites et ce qu’il considère comme ses échecs ; son ancien engagement trotskiste ; son goût des voyages ; ses rencontres avec quelques « grands » – Coltrane, Thompson, Scorsese… – ; son amour pour les comédiens… Avec beaucoup de pudeur, il évoque aussi ses proches et la femme qu’il aime : Nadine Trintignant. Enfin, dans le dernier chapitre, le réalisateur dévoile tous les secrets de son nouveau film Le Deuxième Souffle (qu’il considère davantage comme une adaptation du livre de José Giovanni que comme un remake du chef-d’œuvre de Melville), qui sortira en salles le 24 octobre 2007. > 334 pp.

home © midas 12/2012